Creation Yersinienne:‎ > ‎Poems‎ > ‎

LA MORT QUI NE SE DECIDE PAS

posted Jul 22, 2018, 11:55 PM by Andy Nguyen

 


 LA MORT QUI NE SE DECIDE PAS

 

 

 

 

 

Entre le plafond craquelé

Par les brisures du temps

Et le sol lino de couleurs fanées

A la lisière des coins d’ombres

Est le triste océan

Des souvenirs à jamais tus

Enfouis en sa mémoire

 

Dans la chambre

Les draps sont défaits

Comme des lèvres béantes et pâles

Ils sont là laissés ouverts

Au son d’une télé

Dont il ne voit plus les images

Mais il est bon d’en avoir la compagnie

 

La table n’est jamais desservie

L’assiette peu garnie par habitude

Et avec indifférence il mange sa fin

A petits coups de cuillère

Sous le regard de rideaux hideux

Qui tamisent le ciel

 

Tout est sans soleil dans cette demeure

Au sourire de toutes choses éteintes

Dans la muette harmonie

Des meubles fatigués

Qui émettent encore

Quelques rares craquements

De désespoir

 

Assis dans son fauteuil

Il renonce même à prendre la main

Du jour qui chemine les ans

Pour traverser les rumeurs d’étoiles

Alors que bruit encore

Un papillon de nuit pressé d’en finir

A la lueur de la lampe


Vraiment quel beau poème !!

Comments